Qu’est ce que l’artothèque ?

C’est une association loi 1901, qui a pour vocation de promouvoir l’art contemporain en milieu scolaire et de rapprocher des publics jeunes -scolaires et non scolaires- des artistes plasticiens et du champ de la création et de la recherche artistiques. Par convention, elle est accueillie par le lycée Antonin Artaud. Depuis plus de 25 ans, elle est animée par des enseignants bénévoles.

C’est un lieu d’exposition consacré à l’art contemporain. L’Artothèque organise en général quatre expositions par année scolaire, dans une salle qui lui est dédiée au sein du lycée, et au réfectoire. Pour l’essentiel, il s’agit d’expositions monographiques d’un artiste vivant et travaillant à Marseille ou ses environs. Ces dernières années des expositions collectives, intitulées Partager les Murs, ont permis de collaborer avec de plus nombreux artistes. La collection est présentée régulièrement, en début d’année les acquisitions récentes, et de temps en temps une sélection thématique. Ces expositions sont ouvertes à tous.

C’est un lieu de rencontre avec les artistes. A l’occasion des expositions les artistes sont invités à venir rencontrer les élèves et les professeurs, à mener des ateliers avec des classes, à accompagner un projet pédagogique, parfois lors d’une résidence. Ces moments de rencontres entre jeunes et artistes vivants sont au centre de l’activité de l’Artothèque, et sont destinés aux élèves du lycée Antonin Artaud et à des publics extérieurs dans le cadre d’un partenariat (établissement scolaire, établissement d’enseignement supérieur, association…).

C’est une artothèque. Une collection s’est constituée au fil des années, d’abord par des dons d’artistes, puis par des achats,  une acquisition  étant dans la mesure du possible faite à l’occasion de chaque exposition. Aujourd’hui elle comprend plus de 550 œuvres (estampe, photographie, et en grande partie des œuvres originales : dessin, peinture, volume). Elles peuvent être empruntées par les élèves et les personnels du lycée, et par toute structure adhérente à l’association. Elles sont aussi accrochées dans l’enceinte du lycée (bureaux, lieux de réunion, voire salles de classe).

C’est une ressource pédagogique. Pour les enseignants et les élèves des écoles, des collèges et des lycées, dans le cadre de l’histoire des arts, de l’ouverture culturelle, des arts plastiques, des projets transdisciplinaires ou de toute autre initiative pédagogique, l’Artothèque offre aussi de nombreuses opportunités originales.

C’est un éditeur. Chaque exposition donne lieu à la publication d’un petit livre monographique, « les Cahiers de l’Artothèque »,  qui en associant un entretien avec l’artiste et des reproductions constitue  un catalogue pour chaque artiste. A ce jour 59 cahiers ont été publiés. De plus, à l’occasion de ses 10, 15 et 20 ans, l’Artothèque a édité  trois porte Folio de sérigraphies originales créées par les artistes qu’elle avait exposés : « Chers artistes, donnez-nous de vos nouvelles… ».

C’est un lieu de soutien à la création. Par l’organisation d’une exposition, l’achat d’une œuvre, l’élaboration d’un entretien, l’édition d’une publication, parfois une aide à la production, des ateliers et des résidences, l’Artothèque propose aux artistes un véritable soutien.

 

L'équipe de l'Artothèque Antonin Artaud (2015-2016)

Membres du bureau

  • FONTES Gérard (Président)
  • GARCIN Marie Christine (Vice-présidente)
  • COURAUD Geneviève
  • CHAPAL Denis
  • ADORNO Paul
  • PARDOUX Nicole
  • LACROIX Nicole
  • FILLIAS Laure-Anne
  • ROUX Caroline
  • DAPPOIGNY Camille
  • BIECHE Camille

Historique

Un groupe d’enseignants et d’élèves a, en 1987, formé le projet de créer une Artothèque au lycée Antonin Artaud, ouvert alors depuis dix ans à la périphérie nord de Marseille. Il s’agissait – et il s’agit toujours – de favoriser la rencontre du jeune public avec  l’art contemporain, de stimuler l’animation culturelle d’un lycée, d’apporter aux lycéens un complément de formation par l’éducation du regard et l’approche des disciplines artistiques. Il s’agissait aussi d’ouvrir le lycée sur l’extérieur, dans des quartiers (Le Merlan, La Rose, Château-Gombert, Saint-Jérôme, Plan-de-Cuques et Allauch) qui comptent peu d’équipements culturels.

Le 16 mars 1988, dans une salle attenante à la bibliothèque, équipée en quelques semaines pour devenir un espace d’exposition, étaient présentées les premières pièces d’une collection rassemblée grâce à la générosité d’artistes donateurs. Cette première exposition, intitulée Enlèvement immédiat, proposait aux lycéens d’emprunter les œuvres exposées pour vivre avec elles, un certain temps, chez eux.

A l’Artothèque les questions artistiques sont abordées par des actions diversifiées : visite des expositions, rencontres permettant de dialoguer avec les artistes, ateliers et débats, travail en présence d’œuvres d’art, emprunt d’œuvres et participation à des démarches pédagogiques initiées par les enseignants.

Au moment où le Ministère de l’Education Nationale se fixe, très officiellement, pour but de « généraliser dans la formation des élèves l’éducation aux arts et à la culture » et veut intégrer « l’histoire des arts » à tous les niveaux de la scolarité, l’expérience de l’Artothèque Antonin Artaud ne devrait-elle pas être considérée comme pionnière et exemplaire ?

Depuis 1988 l’Artothèque a réalisé plus de quatre-vingts expositions temporaires. Sa collection, régulièrement augmentée par des dons et des achats, dépasse les cinq cents pièces, tant en multiples qu’en œuvres originales. Ces œuvres sont prêtées aux lycéens et aux personnels du lycée Antonin Artaud, ainsi qu’aux établissements scolaires ou associations qui établissent avec l’Artothèque des liens de partenariat.

L’Artothèque a réalisé de nombreuses publications : par des textes et des reproductions les « Cahiers de l’Artothèque » accompagnent les visiteurs dans leur découverte de l’œuvre d’un artiste.

Pour ses dix ans, puis pour ses quinze ans, et enfin pour son vingtième anniversaire, l’Artothèque a édité, sous le titre : « Chers artistes donnez-nous de vos nouvelles »,  trois Porte Folio réunissant la quasi totalité des artistes ayant exposé dans ses murs : chacun d’eux a réalisé, dans l’atelier de Jean-Paul Portes,  une estampe originale en sérigraphie.

Conditions d’emprunt

Le prêt est ouvert à tous les personnels du lycée Artaud à jour de leur cotisation à l’association (15 euros) et aux élèves du lycée. Des collectivités (associations, établissements scolaires, institutions …) qui en font la demande peuvent emprunter en signant une convention  de prêt d’œuvres comprenant la garantie d’une assurance et en adhérant à l’association.

  • La durée du prêt est décidée d’un commun accord lors de l’emprunt.
  • Le catalogue des œuvres peut se consulter sur le site de l’Artothèque.
  • L’emprunt se fait sur rendez-vous au lycée. Pour prendre rendez-vous afin d’organiser un emprunt, merci de contacter l’Artothèque par mel.

Presse

Zibeline N°93
Super Goütte est la nouvelle exposition de peinture de l’Artothèque,entre singularités et complicités

Aussi surprenante que son titre, Super Goütte, la nouvelle exposition de l’Artothèque propose à première vue des œuvres très diverses. Puis la déambulation et le déplacement du regard laissent deviner entre elles certaines affinités. Les cinq peintres se sont rencontrés dans leurs ateliers autour de leurs travaux sur toile et papier lors des ouvertures des ateliers d’artistes en automne 2015. Le partage d’un verre (l’une des explications du titre humoristique de l’expo), une certaine connivence, l’intérêt bienveillant des responsables de l’Artothèque ont permis le projet d’une expo commune.
Le doyen d’entre eux, Charles Gouvernet, présente de grands formats aux tons feutrés, aux mauves doux animés de traces larges et molles dessinant d’improbables paysages, parfois traversés par un objet usuel comme ce fauteuil de jardin planté en regardeur attentif. On remarque une parenté troublante avec les teintes pâles et les matières diluées de Nicolas Desplats et sa série de montagnes, de pans de murs aux larges à-plats traversés de lignes sombres ou les neuf petites toiles (55×38 cm), Contrairement à toutes réponses, qui jouent sur l’apparition et la disparition. Mathieu Montchamp aime mélanger huile et acrylique très fluides dans ses séries (Oiseaux exotiques etJardins) et son grand format (200×160 cm), Paysage avec montagne et chevaux de frise, construction éblouissante de blancheur. Christophe Boursault offre une série de grotesques aux visages déformés, aux lignes faussement malhabiles, aux touches légères qui laissent beaucoup de place à la toile brute, point avec les trois artistes précédents ainsi qu’un goût marqué pour la nouvelle peinture expressionniste allemande. Denis Brun se distingue par l’utilisation d’objets du commerce comme cette bouée noire en forme de requin, accrochée au plafond, couverte d’écritures colorées et par des pièces en terre cuite émaillée, deux lièvres étonnants.
Une exposition qui joue des singularités comme des complicités entre les personnes et les œuvres dont rendent compte la publication du Cahier d’exposition N° 63 et une vidéo de Denis Brun en ligne prochainement.
CHRIS BOURGUE (Mars 2016)

http://www.journalzibeline.fr/critique/complicites/

Revue Filigranes n°92, rubrique Cursives (mars 2016) : une Artothèque à Marseille

L’Artothèque Antonin Artaud est née en 1988 dans le lycée du même nom. Elle est animée par une équipe d’enseignant-e-s du lycée. Filigranes s’est intéressée à cette aventure collective, à ce labeur acharné et bénévole qui ici et là fait écho à la fabrication de notre propre revue, mais surtout interroge notre propre rapport à l’artiste, à l’œuvre et sa diffusion. Une entreprise dans laquelle sont associés élèves et enseignants, adolescents et adultes au sein d’un établissement scolaire !

Nous avons rencontré Gérard Fontès (arrivé à l’Artothèque en 1993), Laure-Anne Fillias-Bensussan (arrivée en 2005), Marie-Christine Garcin (arrivée en 2011), tous trois enseignants. Ils nous racontent.

http://www.ecriture-partagee.com/02_Cursives/92-artotheque/92_artotheque.html

 

La-Marseillaise

 

 

 

 

article-ventilo_312

 

article-US

Les partenariats

L’Artothèque Antonin Artaud et le Lycée Antonin Artaud sont liés par une convention de partenariat. Elle est membre de l’association Foyer Socio-Educatif du Lycée Artaud. Elle a son siège au Lycée Antonin Artaud, 25 chemin Notre Dame de la Consolation 13013 Marseille. Les enseignants et les élèves du Lycée Antonin Artaud sont les principaux acteurs du projet.

L’Artothèque Antonin Artaud a signé de nombreuses conventions de prêt d’œuvres avec différentes structures :

  • Des établissements scolaires : École Saint Joseph (maternelle et primaire), Collège Le Ruissatel (Marseille), Collège Alexandre Dumas (Marseille), Collège Stéphane Mallarmé (Marseille), Collège Olympe de Gouges (Plan-de-Cuques, 25 œuvres exposées en 2011), Collège Yves Montant (Allauch), Lycée La Cadenelle (Marseille)…
  • Des associations : Art et Culture ASSEC (Aubagne, 71 œuvres exposées à la Chapelle des Pénitents Noirs en 2009), Association pour la Réadaptation Sociale ARS Lou Cantou (Marseille, depuis 2009), « Cabanon des Minots » (crèche parentale, Marseille), l’AFAH (Association pour les Foyers Ateliers pour les Personnes Handicapées)…

 

L’Artothèque Antonin Artaud a signé une convention avec le Lycée professionnel Blaise Pascal (Marseille) pour réaliser les prises de vue de la collection par les élèves et leurs enseignants de Baccalauréat Professionnel Photographie (2013-2014). L’ensemble des photographies d’œuvres disponibles sur le site est le résultat de ce travail.

Le Lycée Saint-Charles (Marseille) est associé par convention à l’Artothèque pour la participation des TL option Arts Plastiques à la conception de l’exposition Ecrire le Paysage, un parcours des élèves dans la collection, en 2014.

L’Artothèque Antonin Artaud collabore avec le FRAC dans le cadre du projet « Fabrique Ré-créative Artistique et Culturelle » mené avec les élèves du Collège Stéphane Mallarmé (Marseille).

L’Artothèque Antonin Artaud est membre de l’association Marseille expos créée en 2007 dans le but de promouvoir l’art contemporain à Marseille. C’est un réseau qui comprend 31 structures et permet la circulation de l’information via un site internet et une lettre bimensuelle le qui annonce expositions, vernissages et événements dans les différents lieux. Elle organise aussi en mai le PAC (Printemps de l’Art Contemporain) et la Chrismas Art Fair avant Noël et propose un lieu d’exposition à ses structures : HLM/Hors Les Murs, 20 rue Saint Antoine, Marseille 2ème. L’Artothèque y a organisé une exposition en mars 2013 : « Les Ateliers du 9 rue du Poirier s’invitent… à HLM ».

L’Artothèque a participé à la publication collective Qui est Qui, formes et figures de l’art contemporain à Marseille, éditée par wildproject en 2013.

Liens

Marseille expos
Site : www.marseilleexpos.com

Comments are closed.